Evelyne Didi

Sumario

Elle commence sa carrière en 1969 avec Jean Dasté à la Comédie de Saint-Etienne où elle joue Molière et Peter Hacks. En 1971, elle fait une tournée en Afrique avec Paula Jacques, Alain Scoff et André Marcon avec Ruzzante. De 1971 à 1975, elle participe à la création du Théâtre Eclaté avec Alain Françon, Christiane Cohendy et André Marcon et joue notamment dans La Face de Burgos d’après Le Procès de Kafka et dans La Journée d’une infirmière d’Armand Gatti. En 1976, elle rencontre Bernard Sobel qui la met en scène dans Le Précepteur de Jacob Lenz et dans Dom Juan de Molière, puis Klaus Mickaël Grüber la met en scène dans Faust-Salpêtrière de Goethe. En 1976, Jean-Pierre Vincent l’engage pour le premier spectacle qu’il crée au Théâtre National de  Strasbourg ; elle jouera pendant huit ans sous la direction de différents metteurs en scène tels que Michel Deutsch, Jean-Pierre Vincent, Hélène Vincent, Moshe Leiser. En 1982, elle rencontre Bob Wilson sous la direction de qui elle jouera Medea l’année suivante. En 1983, elle joue dans OEdipe Roi de Sophocle mis en scène par Jean-Pierre Vincent et dans Les Oiseaux mis en scène par Benno Besson. La même année, elle est lauréate à la Villa Médicis hors les murs à New York où elle travaille avec Ann Bogart. Elle participe à plusieurs opéras. Elle joue ensuite dans de nombreux spectacles tels que Le Legs et L’Epreuve de Marivaux mis en scène par Claude Stratz. Elle participe à de nombreux spectacles mis en scène par Matthias Langhoff : Les Troyennes d’Euripide, Dona Rosita ou le langage des fleurs de Federico Garcia Lorca, Désir sous les ormes d’Eugene O’Neil, Les Trois Soeurs de Tchekhov, Les Bacchantes d’Euripide. Elle travaille sous la direction de André Wilms dans Medea Materia 1 de Heiner Müller et Pascal Dusapin ; dans Pulsion de Franz Xaver Kroetz et dans Histoires de Famille de Biljana Srbljanovic. Elle a joué dans des spectacles mis en scène par Alain Françon, Jean Jourdheuil et Jean-François Peyret, Jean-Louis Martinelli et Jean Liermier, également dans des pièces mises en scène par André Engel notamment dans Léonce et Léna de Georg Büchner, dans Le Jugement dernier d’Odön von Horvath et en 2008 dans La Petite Catherine de Heilbronn d’Heinrich von Kleist. Au cinéma, elle a joué notamment dans L’Eté meurtrier de Jean Becker, Une affaire de femmes de Claude Chabrol, Tatie Danielle et La Confiance règne d’Etienne Chatilliez, et dans Le Coeur fantôme de Philippe Garrel.


Evolución des puntuación

¿Quieres solo los subtítulos sin imágenes o detalles? probar

vosub.com